Les « iTunes de la presse » vont-ils déferler en France cet été ?

Le succès de Blendle semble donner des idées. Alors que la start-up hollandaise discute avec des éditeurs français pour qu’ils intègrent sa plateforme, Milibris annonce lui aussi le lancement de sa plateforme dans l’Hexagone dès cet été.

Sourced through Scoop.it from: www.journaldunet.com

Voici une bonne nouvelle pour les éditeurs de presse : des startup se penchent sur leurs berceaux et tentent de leur trouver un nouveau modèle économique.

Pour cela, il va falloir tordre le cou à une culture profondement ancrée chez les éditeurs, celle du papier. Non, hélas pour les éditeurs, le papier ne reviendra pas en force. Les temps changent et il faut s’adapter au digital.

S’adapter au digital, ce n’est pas faire la même chose qu’avant en version numérique. C’est s’adapter à la culture des lecteurs digitaux : ils ne consomment pas un flux complets, ils font du "pick and choose" et passent d’une source à une autre…

S’adapter au digital, c’est aussi d’arrêter de penser OJD car il me semble que cet organisme ne facilite pas le comptage des ventes d’articles à l’unité sur Internet !

Bendle et Milibris auront donc quelques épreuves à franchir avant de réussir. Je leur souhaite bonne chance et une belle réussite.

See on Scoop.itMarketing Respectueux et Utile

ad blocking

The Interactive Advertising Bureau issued a remarkable mea culpa last week about the state of online advertising. In response to the rise of ad-blocking software, IAB VP Scott Cunningham said digit…

Sourced through Scoop.it from: marketoonist.com

La pub a toujours financé les contenus des consommateurs. A la TV, à la radio, dans la presse… et maintenant sur Internet. C’est ce que les anglophones appellent le "value exchange".

Que les annonceurs aient besoin d’un retour sur investissement ne fait pas de doute. S’ils ne l’obtiennent pas, ils arrêteront de financer ces contenus media et les consommateurs seront alors de leur poche à chaque lecture de chaque flux media.

De là à reprocher aux consommateurs de se protéger d’une publicité devenue abusive car trop massive, intrusive et interruptive, il y a un pas que le marché serait tenté de franchir. A tord !!!

Dans le modèle classique, le "payback" des annonceurs n’est pas un dû. La relation consommateur / marque est mal ou pas exprimée, dans tous les cas le contrat publicitaire ne lie pas les consommateurs. Ce contrat est informel, non écrit, non exposé.

La perception du consommateur est la suivante : il obtient gratuitement des contenus de valeur sur les médias et subit de temps en temps des publicités qu’il peux éviter de différentes manières (détournement d’attention, toilette, cuisine, etc.).

Contrairement à ce qui est dit habituellement, ce n’est pas Internet qui a donné des habitudes de gratuité aux consommateurs. Ce sont les chaines de télévision, les stations de radio et les éditeurs de presse gratuite. Internet n’a fait que copier le modèle des média classique.

Le Mea Culpa de l’IAB est salutaire. Il met un terme à la forte tentation de certains acteurs du marché de dénoncer l’incohérence des internautes qui veulent ET la gratuité ET la sérénité d’un surf non pollué de pop-up, interstitiels clignotants et d’iframe cachant le contenu souhaité avec des "x" de fermeture qui passent de droite à gauche, du haut en bas pour voler une attention que les internautes ne souhaitent pas accorder…

Commençons par un contrat publicitaire plus clair ! Pour obtenir ce contenu, vous pouvez soit payer, soit vous exposer à un message publicitaire. Qu’en pensez-vous ?

See on Scoop.itMarketing Respectueux et Utile

Google facture de fausses vues aux annonceurs sur YouTube affirment des chercheurs européens

La nouvelle est en train de secouer le marché, avec d’importants exécutifs de grands groupes médias exigeant de Google une position (lire par exemple les déclarations de Martin Sorrel, WPP dans le Financial Times). Une étude européenne a priori très sérieuse dénonce des pratiques peu recommandables voire très graves de Google à l’égard de ses clients annonceurs. L’entreprise leur facturerait des campagnes sur YouTube même lorsque sa plateforme de détection de la fraude identifie qu’il s’agit bie

Sourced through Scoop.it from: www.ad-exchange.fr

"L’étude cherche à démontrer que tandis que la plateforme décompte les fausses vues de son compteur public au fur et à mesure de leur détection, elle continue cependant de les intégrer dans son compte servant à facturer les annonceurs. Elle monétiserait ainsi « pratiquement » toutes les fausses vues qu’elle identifie."

 

Si le plus gros des acteurs de la publicité online se comporte effectivement sans respect vis à vis des annonceurs, on comprend que ces derniers s’interrogent sur l’allocation de leur budget sur internet !!! Ne devraient-ils pas donner l’exemple ???

 

Bon allez j’avoue que j’apprécie qu’ils laissent ce rôle à une startup comme Markelys Interactive et son offre ViewPay ! ;o))

See on Scoop.itMarketing Respectueux et Utile

The Advertising Industry As We Know It Is About To Blow Up!

I’m not an alarmist, but I am being a little dramatic here. When I think about what is going on in our business, I wonder whether there is anything we can really do to save the industry from itself.

Sourced through Scoop.it from: www.mediavillage.com

A force de ne prêter aucun intérêt à l’expérience des internautes, ceux qui devraient pourtant au centre de toutes les préoccupations ! – certains comme Mike Drexler prédisent une explosion de toute l’industrie publicitaire. L’analyse est bonne, aucune solution n’est en revanche proposée.

 

Et si on s’intéressaient enfin à l’expérience des internautes ??? Et si on proposait un modèle respectueux et utile pour tous ? C’est ce que nous faisons depuis 4 ans chez Markelys Interactive avec l’offre Jokerly puis l’offre ViewPay.tv…

 

Pensez-vous que cette approche ViewPay soit suffisante pour corriger les dérives actuelles ?

See on Scoop.itMarketing Respectueux et Utile

L’Advertpayment, vous connaissez ?

Présentation de ViewPay, the Advertpayment solutions, au HubForum 2015 avec FredFarid

Sourced through Scoop.it from: www.youtube.com

Et bien il va falloir connaitre l’Advertpayment qui s’installe tranquillement et durablement parmi les dispositifs publicitaires digitaux les plus performants du marché ! Regardez cette vidéo de 5mn du HubForum 2015 et ne soyez pas pris au dépourvu lors de vos échanges d’experts… ;o)

See on Scoop.itMarketing Respectueux et Utile

Teads : un manifeste pour une publicité durable en 10 points clés

Sourced through Scoop.it from: www.cbnews.fr

Tiens, un nouveau venu dans la publicité respectueuse ? Non peut-être pas quand même. Mais viser la publicité durable est déjà une étape. Que j’applaudis des 2 mains. Reste à vérifier que ces vœux se transforment en action… Courage !

See on Scoop.itMarketing Respectueux et Utile